Respire !





Charlie est une jeune fille discrète de 17 ans. L'âge des potes, des émois, des passions... Sarah, c'est la nouvelle, elle est belle, sûre d'elle, elle a du caractère, sa vie est passionnante, et elle attire tous les regards. Sarah choisie Charlie... Et de ce choix va naître une amitié forte... trop forte. 

Pour son deuxième long métrage, Mélanie Laurent a décidé d'adapter le roman Respire, d'Anne-Sophie Brasme. En mettant en scène cette amitié trouble, la jeune réalisatrice souhaitait montrer "le déséquilibre d'une relation, l'emprise d'une personne sur l'autre, l'humiliation, la perversité... et l’empathie, parce que je voulais qu'on comprenne aussi le bourreau". 


Une première partie légère, naissance d'une amitié solide et passionnée entre deux jeunes filles, et puis il suffit de quelques mots, quelques gestes et là tout bascule... Le film devient plus lourd, plus sombre, plus suffoquant. Les manipulations, la haine, l'amour, tout se mélange, comme dans une vague de laquelle on ne peut s'échapper... Suivre, se laisser porter, en espérant pouvoir respirer de temps à autre...


Mélanie Laurent réussit parfaitement à créer une ambiance, tantôt légère, tantôt angoissante, étouffante. Personnellement, ce film m'a beaucoup marqué, beaucoup touché... On se retrouve peut-être tous un peu dans cette amitié empoisonnée, même si c'est dans une moindre mesure... Toujours est-il qu'on ne ressort pas indemne de la projection de ce film...

You Might Also Like

0 commentaires

Flickr Images