Vibrations urbaines #17 suite...

Après l'expo de Street art à la médiathèque J. Ellul de Pessac, me voilà une nouvelle fois sur le qui-vive pour vous faire vivre un peu plus les Vibrations Urbaines #17. J'ai finalement décidé de rester à Bordeaux pour pouvoir participer au dernier weekend de festivité. J'ai beaucoup de choses à vous montrer. 

On va d'abord commencer par l'exposition à l'Artothèque de Speedy Graphito. Cet artiste, diplômé de l'Ecole Estienne, nous emmène à découvrir son univers à Pessac. Personnages de jeux vidéos, de Disney et son fameux Lapinture se retrouvent dans ses œuvres colorées et imprégnées de pop culture. La preuve en images :








Dans le cadre des Vibrations Urbaines, Speedy Graphito a également réalisé une fresque sur le mur de la salle Bellegrave. Une performance à laquelle je n'ai pas pu assister malheureusement mais j'ai pris en photo le résultat : 


Pas mal non ? Je ne connaissais pas l'univers de Speedy Graphito et je dois dire que ce n'est pas forcément mon style de prédilection, mais je reconnais la force du travail de cet artiste : des œuvres pop, colorées et truffées de références et de messages. A vous de les décrypter maintenant !

L'équipe des Vibrations Urbaines a également organisé une expo-concours : Un monde pour mes shoes. Parmis les jeunes talents exposés, on pouvait admirer les toiles de Docteur Jonz, El Coyote, Hélène Bek, Kviar, Luizer, Monsieur R & papa giBs, Mr Walter, Smoka, Voyou, Will.R, Youg, .36, et 6. 
Beaucoup d'univers différents, c'est sans doute ce que j'ai aimé voir dans cette expo. J'ai eu un petit coup de cœur d'ailleurs pour le travail d'Hélène Bek (la première toile en haut à gauche) qui me rappelle un peu l'univers en bichromie et abondant de Mc Bess.






Les trois gagnants ont été désigné samedi, félicitations à Kviar, Mr. R & papa.giBs et Docteur Jonz. Bravo à eux !

Comme vous avez pu le constater, l'art était très présent lors de cette 17e édition des Vibrations Urbaines. Une richesse et une diversité qui m'ont permis de faire de belles découvertes. 
J'attends avec impatience l'année prochaine, en espérant que les organisateurs sauront assouvir ma soif de street art !

Je vous donne rendez-vous dans mon prochain article pour vous faire découvrir le Roller Derby et la Battle Arena. En attendant, n'hésitez pas à aller voir les photos et vidéos de la manifestation sur la page Facebook des Vibrations Urbaines.

You Might Also Like

0 commentaires

Flickr Images