BookFair #2... Touriste - Julien Blanc-Gras

Coincée dans le métro parisien chaque matin, loin du bord de mer qui m'est si cher, il m'a fallu trouver une solution pour m'évader. Et quoi de mieux pour cela qu'un bon livre, les écouteurs vissés sur les oreilles ? En manque de vacances, j'ai pensé que Touriste, de Julien Blanc-Gras ferait parfaitement l'affaire. Et je n'ai pas été déçue. 



Touriste, ce n'est pas vraiment un roman, plus un carnet de voyage, une autobiographie géographique initiée par Julien Blanc-Gras, journaliste indépendant et autoproclamé touriste à temps plein. Le goût du voyage, il l'a eu très tôt et a fait un calcul simple : 
"On compte environ 200 états souverains. On vit à peu près 30000 jours. Si l'on considère l'existence sous un angle mathématico-géographique, on devrait passer 150 jours dans chaque pays." 
Son projet ? Visiter chaque pays du monde. Telles sont les bases de Touriste.


On assiste alors à une succession de pays, de coutumes, de paysages et de rencontres. Le point de vue est celui d'un touriste averti, qui ne se limite pas aux préjugés. Tantôt dans les favelas du Brésil, tantôt en Colombie, un instant dans un hôtel club en Tunisie, puis en Israël et en Palestine au pied du Mur des Lamentations, l'auteur a toujours soif de voyages. Julien Blanc-Gras relate des anecdotes avec légèreté, humour, sarcasme parfois... Tel un ethnologue des temps modernes, il nous peint les us et coutumes des indigènes. Et c'est non sans un certain plaisir qu'il se moque des touristes stéréotypés, mais bien réels. Mais oui vous savez, les fanatiques des vacances organisées, les asiat' et leur appareil photo et surtout, surtout, "allemandenshort" ! En lisant Touriste, on se dit que Julien aurait pu tout aussi bien monter sur scène pour un one man show. On passe un très bon moment, on ne voit pas le temps filer. Bref, voilà un livre qui vous fera oublier le triste temps du mois d'octobre. Je ne regrette qu'une seule chose : le passeport de Julien Blanc-Gras n'est pas assez rempli !

Touriste, Julien Blanc-Gras, éditions Au diable vauvert, 262 pages, 17 €. (disponible également en version poche)

You Might Also Like

1 commentaires

  1. Il a l'air génial ! Tu me le prêteras ? Dis oui, dis oui...

    RépondreSupprimer

Flickr Images